SANTE : C’est parti pour six(6) jours de vaccination contre le tétanos des femmes des de 15 à 49 ans

0

La campagne nationale de vaccination gratuite contre le tétanos maternel et néonatal a été lancée officiellement ce lundi à Conakry. Elle doit se poursuivre jusqu’au 03 février  dans les 38 districts sanitaires du pays. L’objectif majeur et final c’est d’éliminer d’ici 2020 le tétanos néonatal.

Le tétanos est l’une des principales causes de décès chez les nouveaux nés en Guinée. Cette campagne de vaccination  donc a pour cible les femmes en âge de procréation de 15 à 49 ans. Elle est financée par l’UNICEF a hauteur de plus 15 milliards de FG pour les opérations et plus de 6 milliards pour l’achat des vaccins. Professeur Alfred Georges Kizerbo est le porte parole des partenaires internationaux.  « En ce qui concerne la République de Guinée, la dernière  analyse du risque du tétanos maternel et néonatal d’août 2018, a montré que le risque de tétanos existe toujours dans les 38 districts sanitaires avec des niveaux différents, dont 15 districts à faible risque, 20 en risque moins et 3 à haut risque. Ainsi, la Guinée a enregistré plusieurs cas de tétanos maternel, précisément 103 cas en 2016, 113 cas en 2017, et 136 cas en 2018 » dit-il.

Cette campagne de vaccination contre le tétanos a été lancée par la première dame de la république. Madame Condé Djènè Kaba après avoir rappelé l’importance de la vaccination, a demandé à toutes les femmes de s’impliquer activement dans cette opération. « En Guinée,  le gouvernement avec l’appui des partenaires, l’UNICEF, l’OMS et  PROSMI (la donation qui porte son nom, ndlr),  ont  déjà entamé des efforts à tous les niveaux, afin  d’éliminer le tétanos néonatal. Parmi ces efforts, figure, notamment, cette présente campagne de vaccination qui s’inscrit dans la dynamique de la mise en œuvre du plan d’élimination du tétanos élaboré par le pays », indique Mme Djéné Kaba.

Elle poursuit en disant que cette que« La présente campagne qui vise à vacciner plus de 3 millions de femmes âgées de 15 à 49 ans dans les 38 districts sanitaires du pays, a pour principaux objectifs : vacciner 80% des femmes en âge de procréer dans les districts à risques au cours des activités supplémentaires de vaccination ; augmenter la couverture vaccinale de routine contre le tétanos dans les districts sanitaires, renforcer la surveillance active du  tétanos enfantin et néonatal ; renforcer la communication et la mobilisation sociale en matière de lutte contre le tétanos ; et en fin, faire une évaluation indépendante de la campagne. » ajoute t-elle.

113, 103 et 136 sont les cas de tétanos qui ont été enregistrés en Guinée de 2016 à 2018 selon le représentant de l’OMS en Guinée.

Ibrahima Sory Cissé, guineezenith.com

LEAVE A REPLY