POLITIQUE : L’opposition républicaine dénonce le silence autour des législatives et les velléités de 3ème mandat

0

L’opposition républicaine a tenu une conférence de presse ce jeudi 14 mars 2019 à Conakry. La situation sociopolitique notamment le blocus constaté dans la finalisation du processus des élections communales, le silence autour de l’organisation des législatives, la question d’un éventuel 3ème mandat et le déguerpissement en cours dans la commune de Ratoma ont été les points débattus.

Le Gouvernement a décidé d’arrêter le processus des élections communales. C’est la position de l’opposition républicaine. Elle affirme qu’après la publication des résultats, les conseils de quartier devraient être installés dans les 15 jours qui suivent et les conseils régionaux après les soixante jours conformément aux dispositions des articles 104 et 117 du code électoral. « Le pouvoir n’a pris aucune disposition jusque maintenant pour que les conseils de quartier soient installés et les chefs de quartier désignés. En plus des conseils de quartier il y’a le conseil régional. La loi dit que soixante jours après la mise en place des conseils communaux, on doit organiser l’élection des conseils régionaux. Personne n’en parle» explique Cellou Dalein Diallo.

Le mandat des députés est à terme et aucune action en vue pour l’organisation des législatives. L’opposition républicaine dénonce le silence des autorités et accuse le président Alpha Condé en ces termes «Alpha bloque tout. Il ne donne pas l’argent à la CENI et celle là aussi ne proteste pas publiquement pour dire qu’elle ne pourrait pas accomplir sa mission si elle n’a pas la ressource nécessaire» accuse Cellou Dalein Diallo.

La question d’un éventuel 3ème  mandat ou la reforme de la constitution n’a pas échappé aux responsables de cette opposition. Cellou Dalein Diallo donne sa position. « Il a prêté serment sur cette constitution. Vouloir s’octroyer un troisième mandant de quelque manière que ce soit est un parjure. Il doit être sanctionné» soutient le chef de file de l’opposition guinéenne.

Le déguerpissement en cours au niveau de Kaporo-rail a été  déploré par les opposants au cours de cette rencontre. Ils appellent les autorités à trouver des mesures d’accompagnement pour les citoyens déguerpis.

Mohamed Touré, guineezenith.com

LEAVE A REPLY