Office Guinéen de la Publicité : un vague de licenciement se prépare

0

Dans une émission radio ce jeudi, 07 mars 2019, le nouveau directeur général de l’office guinéen de la publicité (OGP), a déclaré que c’est seulement une somme de 4.000.000 GNF qu’il a trouvé dans la caisse de cette régie de l’Etat, après le départ de son prédécesseur Paul Moussa Diawara. Ibrahima Capi Camara a d’abord commencé son intervention par les nouvelles mesures prises par sa direction pour réduire l’effectif de l’entreprise.

Le directeur général de l’OGP Ibrahima Capi Camara décide enfin, de diminuer l’effectif de l’Office guinéen de publicité qui a aujourd’hui plus 155 travailleurs, et qui veut ramener à 100, afin d’éviter à l’entreprise de continuer à payer les travailleurs qui ne font presque rien pour accroitre la recette de cette entreprise. « J’ai décidé de diminuer le nombre de travailleur de l’OGP. Dans des conditions normales, 30 personnes étaient censées de faire fonctionner l’OGP. Mais, ce nombre a vite grimpé, de 30 travailleurs, on s’est retrouvé à 155. Et il se trouve aujourd’hui les bureaux sont remplis de personnes, parce que les gens n’ont rien à faire. Et cette réalité est propre à Conakry, qu’à l’intérieur du pays. C’est pourquoi en commun accord avec le syndicat, nous avons décidé de remercier certaines personnes. Ce remerciement sera fait par deux manières. Les travailleurs qui vont décider de quitter volontairement l’OGP, chacun d’eux percevra un montant de 20 millions comme prime de séparation. Ceux qui ne décideront pas de quitter volontairement, seront soumis à un test selon les besoins de l’entreprise. Celui qui va répondre aux critères, il sera maintenu », déclare Capi Camara.

Poursuivant son intervention, le Directeur général de l’OGP et de Novotel affirme qu’à sa prise de fonction, qu’il n’a trouvé que 4 millions francs guinéens dans la caisse de l’office guinéen de publicité, comme fonds de déroulement.

« A ma prise de fonction à l’office guinéen de publicité, c’est 4 millions de francs guinéens que j’ai trouvé dans la caisse, contrairement à ce que les gens racontent. Et je vous demande aussi de vérifier ce que j’ai dit si c’est vrai ou faux », a réitère l’ancien chargé de communication de l’UFR.

Guineezenith.com et fatala-infos.net

 

LEAVE A REPLY