Les jeunes hostiles au 3eme mandat boycottent la rencontre de la COPAM

0

La Coalition des partis politiques alliés à la mouvance présidentielle COPAM a réitéré son soutien aux actions du président de la République, Pr Alpha Condé ce jeudi 14 mars 2019 au palais du peuple. Devant leurs militants, les leaders de cette plateforme ont soutenu une reforme de la constitution. Position qui a suscité la colère de certains militants qui ont perturbé la rencontre.

 Cette rencontre a débuté par la projection d’un documentaire sur les actions du président Alpha Condé. Ensuite, le coordinateur général adjoint de la COPAM a pris la parole, Dr Mbemba Traoré. « On remarque le retour du pays longtemps placé sous embargo de la communauté internationale, sevré de l’aide des institutions financières bi et multilatérales sur la scène sous régionale, africaine et internationale. L’amélioration du climat des affaires a favorisé les investissements directs étrangers bénéfiques pour l’économie nationale» dit-il.

Dr Mbemba Traoré a ensuite a abordé le sensible sujet lié à une éventuelle modification de la constitution. Au nom de ses pairs, il prône une reforme. « La COPAM ne ménagerait aucun effort pour être à vos cotés dans le projet de la reforme de notre constitution» s’adresse la COPAM au président Alpha Condé.

Le meeting s’est arrêté là. Des jeunes massivement mobilisés ont perturbé la cérémonie. Pour eux, pas question de toucher à la constitution. « Il n’y aura plus maintenant de 3ème mandat, Alpha ne va jamais se présenter, c‘est fini, on en a marre, il a pris le pays en otage, on n’a pas besoin de 3ème mandat, c’est bon, ce n’est pas possible.» ont crié ces jeunes.

Il faut rappeler que c’est la deuxième la fois en une semaine que des partisans de la mouvance tentent de prôner la modification de la constitution. Mais à chaque fois, ils se sont heurtés aux défenseurs de l’alternance en 2020.

Mohamed Touré, guineezenith.com

LEAVE A REPLY