Le forcing électoral passe à Matoto, le RPG s’impose

0

Comme prévu la reprise de l’élection des membres du bureau du conseil communal de Matoto a eu lieu ce jeudi 07 février 2019. Mamadouba Tos Camara du RPG arc en ciel a été élu maire avec 30 voix sur 3 d’après les chiffres officiels. Les conseillers de l’union des forces démocratiques de Guinée n’ont pas pris part à l’élection. Pour eux, le maire de la commune de Matoto demeure Kalémodou Yansané.  

La reprise de l’élection du bureau du conseil communal de Matoto a eu lieu dans un contexte de tension.  Elle a connu une forte mobilisation des forces de sécurité qui ont même empêché les journalistes d’avoir accès à la cours de l’Etat Civil de Matoto.  C’est aux environs de 10 heures que les conseillers présents ont commencé l’élection. Après plus de 4 heures, Ansoumane Diané superviseur de l’élection du bureau communal de Matoto au compte du ministère de l’administration a annoncé la victoire du candidat du RPG arc-en-ciel de 30 sur 31 voies.

Le nouveau maire a exprimé ses sentiments et décliné ses priorités en ces termes. « Vous savez que Matoto a beaucoup comme priorités. La population de Matoto s’attend à beaucoup d’innovations. Mais la première priorité d’abord, c’est la quiétude sociale, la paix. Faire en sorte que les populations aient confiance à leurs nouvelles autorités communales. Il faut que cela soit vraiment réel. Deuxième priorité, comme vous le savez, Matoto qui est la plus grande circonscription électorale du pays, est confrontée à l’insalubrité qui gangrène aujourd’hui cette commune. Il va falloir qu’on mette en place des stratégies appropriées avec des projets bancables pour que cela soit un souvenir lointain pour la population de la commune de Matoto. En plus, Matoto n’a pas d’hôpitaux alors que nous avons des quartiers qui sont plus que la circonscription électorale de Kaloum. Donc vu la densité de la commune de Matoto, on a besoin de faire beaucoup dans ce domaine. Les jeunes aussi n’ont pas de lieux de divertissement. En tant que jeune, on va penser à ça et surtout à la formation et à l’autonomisation des jeunes », annonce Mamadouba Tos camara.

Il reste donc à savoir quelle est la stratégie qui sera utilisée par l’UFDG, le camp de Kalémodou Yansané qui se réclame aussi maire élu à la suite d’une élection invalidée il y’a de cela un mois deux semaines. Attendons de voir !

Ibrahima Sory Cissé, guinéezenith.com

LEAVE A REPLY