Alpha Condé prend acte de la souffrance des femmes guinéennes et fait des promesses

0

L’humanité a célébré ce vendredi 8 mars 2019, la journée internationale de la femme à travers le monde. En guinée cette fête a été marquée par une grandiose cérémonie organisée au palais du peuple, préside par le président de la République. A cette occasion, Alpha Condé se dit conscient de la souffrance des femmes guinéennes.

 «Je leur dit que vos larmes, vos souffrances, vos cris de détresse, je les perçois, je ressens non pas seulement comme une douleur passagère, mais aussi comme un égosillement à faire encore de plus avec vous, pour vous» c’est par ces mots que le président de la république a commencé son allocution.

Poursuivant, le président de la république ajoute qu’il y a eu des progrès mais a écouter le représentant du système des nations Unies, il y a encore énormément de progrès, de progrès reste encore à faire.

Les femmes sont victimes de beaucoup de méfaits, le mariage précoce, l’excision, les violences sexuelles etc. l’absence d’égalité alors que nous parlons de l’égalité, donc quelques soient les progrès accomplis reste encore beaucoup à faire.

Il estime que l’arriération de la femme et son épanouissement passe par son indépendance économique. Tant que la femme n’a pas son indépendance économique, on ne peut pas dire qu’elle jouit ses droits en égalité avec les hommes.

 «Notre bataille est donc d’amener la femme guinéenne à avoir son autonomie économique, si une femme a l’autonomie économique, elle n’acceptera pas qu’on marie sa fille à 14 ou 15 ans, elle n’acceptera pas un certain nombre de violences sexuelles. C’est pourquoi en dehors de ce qui  a été fait, nous allons continuer à accompagner les femmes notamment dans le domaine de culture maraichère », lance le président de la république.

En fin, Il a promis l’accompagnement de toutes les braves femmes qui sont dans l’artisanat. «Nous allons renforcer les MUFFA, quant les femmes demandent des prêts, on leur demande des papiers qu’elles ne peuvent pas avoir, c’est pourquoi nous avons créé la Banque d’investissement qui a pour objectif d’accompagner les femmes, a certains niveau, ça leur permet de développer. Nous allons permettre aux femmes d’avoir des crédits a travers la Banque d’investissement afin qu’elles puissent avoir leur autonomie pour qu’on ait des femmes entrepreneurs, dans les BTP dans tous les domaines de l’activité économique. Mais je pense surtout à nos femmes dans les villages, dans les districts et les sous-préfectures, aux femmes de guinée» a-t-il promis.

Guineezenith.com et fatala-infos.net

LEAVE A REPLY