Affaire 3eme mandat: opposition, société civile, syndicats unissent leurs forces pour barrer la route

0

Les partis politiques de l’opposition, les organisations de la société civile ont lancé ce mercredi 03 avril 2019 ici même à Conakry le FNDC, front national pour la défense de la Constitution. Objectif, barrer la route aux sirènes révisionnistes de la constitution en vue de garantir à Alpha Condé une présidence à vie.

La première rencontre des défenseurs de la constitution a connu la présence de presque tous les leaders politiques de l’opposition ou leurs représentants. Tous d’une même voix, s’opposent farouchement à toute reforme constitutionnelle. Dr Faya Millimono est le président du Bloc Libéral «Le 3ème mandat, c’est une question qui a été clairement réglée par notre constitution. Il n’y aura donc pas de débat sur cette question» mentionne le président du BL.

Le leader du PADES émet une interrogation à l’endroit du peuple de Guinée. « Est-ce que nous sommes un pays qui voudrait respecter la constitution et les lois ou bien nous sommes un pays qui est d’accord pour s’enfoncer dans la tyrannie ? Nous sommes à un carrefour de notre histoire. A ce carrefour, les hommes de bonne volonté doivent se réunir. La Guinée a toujours été unie lorsque l’enjeu en vaut la peine» affirme Docteur Ousmane Kaba.

Le numéro 1 de l’UFR, union des forces républicaines appelle tous les guinéens au combat contre la tyrannie. Sidya Touré dira ceci «Tous les Guinéens doivent se mobiliser pour savoir quels sont ceux qui sont opposés à cette possibilité et ceux qui veulent vivre de la sueur et du sang de nos populations, simplement pour des questions de convenance personnelle mais surtout pour des questions d’argent, il faut le dire clairement. Nous devons nous battre contre cela. Nous n’avons aucune raison de ne pas le faire. Donc, nous disons aux et uns autres, préparez-vous au combat parce qu’il va arriver. Nous empêcherons que notre pays sombre» dit-il.

Le président du PEDN lui, a été représenté par le secrétaire général du parti qui a exprimé clairement au nom de Lansana Kouyaté sa farouche opposition à tout système politique outre la démocratie en Guinée et demandé le respect de la constitution.

Mohamed Touré, merveilleinfos.com

 

LEAVE A REPLY